Rechercher
  • EMP

Le photographe en vacances

Il y a quelques mois, je suis partie en vacances en Grèce... toute seule.


C'est drôle, depuis des années je suis pratiquement absente des baptêmes, mariages, voyages dans lesquels je vais parce que c'est toujours moi qui a la caméra dans mes mains. En allant en vacances toute seule comme une grande fille, je n'avais personne à prendre en photo(si on met la photographie de rue de côté). J'ai donc décidé d'investir un peu de temps à prendre mes propres photos de voyage, tsé... question de ne pas ramener que des photos de falaises et de ruines à la maison! Je me suis équipée d'un nouveau trépied et de ma caméra Nikon D750 qui produit son propre réseau wifi avec lequel je peux connecter mon cellulaire et contrôler ma caméra à distance. Petite parenthèse ici: si vous souhaitez faire la même chose, je vous conseille d'aller avec une autre compagnie que Nikon pour la qualité de la connexion wifi, simplement parce que l'application est complètement pourrie! Il est impossible de programmer un retardateur, comparativement aux autres applications des autres compagnies (par là je pense à celle de sony, d'olympus, etc.), résultat: il faut essayer de cacher le cellulaire sur toutes les photos... Pas très commode. Vous pouvez aussi faire un focus manuel sur un point de repère comme une roche par terre, etc si votre appareil ne possède pas le mode wifi. Il est parfois nécessaire d'utiliser cette méthode lorsque l'appareil est trop loin (la portée du wifi est limitée).


En ce qui concerne la prise de photos en tant que tel, ce fut pour moi une expérience très enrichissante. Je n'avais jamais vraiment été prise en photo avant ce voyage, j'ai donc du apprendre mes angles, et les poses qui sont plus flatteuses pour moi. Autant c'est quelque chose qui me vient naturellement avec des inconnus quand je suis derrière la caméra, que une fois que les places sont inversées je perd tout mes moyens. Il ne faut pas être gêné non plus, parce que les gens vous jugent simplement parce qu'ils ne peuvent pas comprendre. Personnellement je suis 100x plus à l'aise d'avoir l'aire un peu folle avec mon trépied et ma caméra que de demander aux deux secondes à un inconnu de prendre la photo pour moi (les gens ont de la difficulté à faire des photos avec les appareils plus professionnels, et la qualité cellulaire ne m'intéresse pas du tout). Le truc c'est simplement de ne pas être pressé et de prendre le temps de bien faire les choses, les gens ont tendance à être très critique envers eux-même et je ne fais pas exception à la règle. En général, les gens pensent se connaître eux-même. Sur le plan psychologique on connait tous son pedigree, nous savons que nos expériences passées nous ont affecté dans notre croissance psychologique vers l'âge adulte. Sur le plan physique on s'est tous déjà regardé dans le miroir, on connait nos petits défauts, nos petites particularités. Mais, quand on doit se prendre nous-même en photo en utilisant cette méthode (le selfie de cellulaire ne compte pas à mes yeux) on se rend compte qu'on ne se connait pas si bien que ça. La perspective de la caméra est celle des gens qui nous regardent, pas celle d'une réflexion dans un miroir. C'est choquant de se voir sous un autre angle. Ça nous remet aussi les pendules à l'heure sur l'état de notre estime personnelle. C'est l'occasion de vraiment savoir à quel point on a confiance en nous (c'est quelque chose qui paraît beaucoup sur les photos) et également d'apprendre à apprécier nos beaux côtés et d'essayer d'accepter nos défauts.


C'est certain qu'il ne faut pas passer le voyage en entier à prendre des selfies, prenez le temps d'apprécier l'endroit où vous vous trouvez, mais d'avoir des traces de votre passage une fois de temps en temps, c'est vraiment bien.


Eli




49 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout